En Ouganda, l'innovation et la créativité pour un plus grand accès à l’information

En mai, le New Scientist publiait un article du journaliste Luke Yoquinto décrivant un genre émergent de stations de radio en Ouganda. Fonctionnant à l’énergie solaire, ces prototypes sont en train de changer le visage de la radiodiffusion rurale en Ouganda en donnant accès à l'information en langue locale à un grand nombre de gens.

Les stations de radio sont développées par RootIO, une start-up fondée par Jude Mukundane, un expert des télécommunications ougandais et Chris Csikszentmihályi, qui était auparavant avec le MIT Media Lab. Utilisant un panneau solaire, une batterie, une tour de transmission de 15 mètres et un téléphone intelligent, les stations sont hébergées dans un seau de 19 litres qui les protège des intempéries. Le «cœur» de la station, le téléphone intelligent, utilise une application qui se connecte au téléphone personnel des animateurs afin qu'ils puissent contrôler la diffusion. Cette technologie permet plus de flexibilité pour les radiodiffuseurs et les auditeurs, qui peuvent participer aux lignes ouvertes.

Dans son article, Yoquinto raconte l'histoire de Jane Adong, une radiodiffuseuse de la région, qui devait auparavant voyager 10 heures vers la station de radio la plus proche pour enregistrer son émission d’éducation au VIH. Maintenant, grâce à l'innovation de RootIO, elle arrive à passer plus de temps sur la sensibilisation au VIH et à discuter de ces questions importantes avec ses auditeurs.

Lire l'article complet en ligne. (En anglais seulement)

Photo: © Chris Csikszentmihályi, New Scientist